Vers la trêve des confiseurs ?

biarritz magazine

Les Biarrots aspirent légitimement à l’apaisement après une série de dossiers compliqués qui ont affecté leur quotidien et l’affectent encore : le stationnement,  le BO, le Palais, Marbella et bien sûr les travaux.

Dans toute la ville les travaux piétinent. Les Biarrots impactés sont toujours informés au dernier moment. Les délais ne sont évidemment pas respectés. Ils subissent ces désagréments avec beaucoup de calme, sans qu’aucune facilité ou compensation ne leur soit proposées.

On bloque les axes pour ouvrir, puis refermer, puis réouvrir des tranchées dans les rues. Certains axes commerçants ont déjà été éventrés 4 fois de suite et les travaux ne sont toujours pas terminés. Pendant ce temps les riverains subissent et les commerçants se désolent quand ils ne se retrouvent pas obliger de licencier…Pourquoi, à l’image de la ville de Cannes, Biarritz n’offrirait elle pas des heures de stationnement gratuit ? Je le répète et le propose inlassablement dans cette rubrique de l’opposition…

Et qu’en est-il du projet d’école des Thermes-salins ? Un projet qui se devait à la fois ambitieux et innovant aussi bien dans sa conception architecturale qu’environnementale. Le chantier touche à sa fin et les panneaux solaires ont disparu, tout comme la toiture végétalisée. Devant l’école les tilleuls ont été coupés et à l’intérieur les platanes ont disparus ! Alors qu’un tel projet aurait dû se construire dans la concertation, les parents d’élèves n’ont visiblement jamais été associés au projet. Pire, les coûts explosent sans que l’on ait une information qui justifie une telle inflation.

Les logements sociaux tant promis à Aguilera et Iraty semblent aujourd’hui au point mort et pourtant les dossiers y compris les plus urgents s’accumulent à la Maison du Logement.

Alors le Maire prône l’apaisement dans les médias, mais une telle volonté ne peut s’appuyer que sur des déclarations. Et on se demande au regard de cette triste liste à la Prévert si la principale volonté n’est pas tout simplement de chasser les Biarrots de chez eux.

Biarritz si lumineuse et accueillante spécialement au moment de la fin d’année va-t-elle retrouver le calme cotonneux de ces Noëls illuminés ?

Je vous le souhaite, à toutes et tous. Passez de très belles fêtes de fin d’année.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.