Mon Edito de novembre 2014

Bienvenue sur ce nouveau blog

« Marre des politiques »

« Tous pourris. Des promesses pour se faire élire, et rien une fois élus »

Ce refrain revient à mes oreilles régulièrement. Les français sont fatigués du fonctionnement traditionnel des partis.
Notre modèle arriverait il à la fin d’un cycle ? La réponse est vraisemblablement oui.
Mais la lumière parait éteinte et qui pourra la rallumer ? Vers quelles sirènes extrémistes nos concitoyens vont- ils se tourner ? Une fois posé ce triste et banal constat, le mieux n’est il pas de partir cultiver un potager, tout arrêter ?
Sûrement pas. Mon envie de taper du pied dans la fourmilière demeure intacte.
Il existe dans nos territoires des énergies humaines impressionnantes, des talents en nombre et surtout une envie de tout changer. Tantôt ils s’expriment au travers du prisme des partis politiques traditionnels, tantôt au travers de collectifs divers, tantôt par la violence et l’anarchie.
Le point commun entre toutes ces formes d’action est l’envie d’être un acteur de son quotidien, de participer directement à l’organisation de la Cité, de décider régulièrement, d’être consultés, etc..
Nous sommes poussés à cela par une génération Y (les 18-25 ans) qui est connectée en permanence et est habituée à voter et à décider de ce qui lui plait ou pas de façon zapping.
Alors demander à ces jeunes ou moins jeunes de se rendre aux urnes pour voter pour une personne assez invisible et qui semble déconnectée du quotidien, cela devient mission impossible !
Une solution qui commence à se faire jour est l’émergence de l’intelligence collective ou collaborative ou encore co-construction. Ces appellations peut être trop « intello » ne sont que le nom d’une forme de travail de réflexion et de décisions prises en commun, une forme plus aboutie de démocratie participative. Tous les courants d’idées peuvent s’y exprimer et s’y confronter. Il n’est pas question ici de pensée unique.
Il s’agit d’un projet, d’une feuille de route écrits par les citoyens eux-mêmes et mis en place par des élus non cumulards et dont le mandat ne pourrait être renouvelé plus d’une fois consécutive.
Je fais partie de ceux qui pensent que cette voie à affiner est celle du futur en politique. Elle sera mon fil rouge dans mon action au quotidien.

Je vous invite à me suivre dans ce blog que je nourrirai de mes réflexions, de mon action au quotidien, et surtout, je l’espère, des remontées que vous me ferez de vos aspirations citoyennes pour vous et les générations qui nous suivront.

Maider

 

(2) Commentaires

  1. Bonsoir Maider,
    Un très joli édito, dans l’ère du temps, j’ose dire en avance sur son temps..
    Le chemin sera long, dur, sinueux et parsemé de peaux de bananes éparpillées ici ou là par les amis..
    Il est important de persévérer.
    « N’allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n’y a pas de chemin et laissez une trace. »
    Ralph Waldo Emerson
    Ce combat, je le partage…..
    Amitiés
    FK

    Répondre
  2. Chère Maider.
    Nelson Mandela a dit : “je suis le capitaine de mon âme, le maître de mon destin”.
    Ton âme est belle et ceux qui disent le contraire et veulent te mettre des bâtons dans les roues sont tout simplement jaloux. Tu es une belle personne, solide comme un roc et fragile comme du cristal en même temps. Continue avec tout ton coeur, ton énergie et ton intégrité à défendre tes convictions, et je te souhaite d’être le maître d’un beau destin que tu mérites.
    Amitié sincère
    Séverine

    Répondre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.