Lieu de conférences-débats, de réflexion, de rencontres, les Ateliers de la République ont été lancés par Anne Pinatel, Corine Martineau qui en a accepté la Présidence, et moi-même.

En créant les Ateliers de la République, nous avons eu envie de dépasser ces clivages politiques qui peuvent paraître, à certains égards, artificiels.
Lors de campagnes électorales, nous avons constaté qu’il y avait un déficit en débats de société qui ne soient pas partisans, et que la société civile était trop souvent absente.
Nous pensons que ce n’est plus l’avenir des partis politiques qui intéresse le plus nos concitoyens, mais des sujets comme l’environnement, la sécurité, l’économie, numérique ou non, l’impact de la géopolitique sur la vie quotidienne.
D’où la formation de ces Ateliers de la République. Ateliers, puisque l’objectif est de construire, et sous le signe de la République, qui doit, en principe, fédérer les sensibilités diverses. L’entrée est libre et gratuite, et chacun, quelle que soit son étiquette, est le bienvenu pour échanger librement, et contribuer au débat.