Hôtel du Palais : une victoire à la Pyrrhus qui augure du pire

Hier soir, le conseil municipal a voté, à bulletin secret et à une très -trop- courte majorité (17 contre, 18 pour) les pleins pouvoirs à la municipalité pour signer un bail de 75 ans à la Socomix, chargée d’exploiter l’Hôtel du Palais et qui n’a pourtant jamais brillé dans cette fonction. Première étape de la renaissance du Palais ou nouvel épisode des errances d’une majorité qui décide à l’aveugle, sans écouter aucun autre argument que ceux qui la flattent ?

Nous avions, depuis le début du mandat, un problème de gouvernance, s’y ajoute aujourd’hui celui de la transparence… Pour ma part, je suis résolue à défendre les intérêts des Biarrots comme ceux de l’Hôtel et je considère que nous ne disposions pas des informations suffisantes pour voter de manière éclairée sur la première étape d’un montage financier très complexe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.