Edito d’avril 2015 : Un nouveau départ

La loi impose aux candidats à des élections, quelles qu’elles soient, de déclarer leurs outils de communication.

J’ai crée ce blog il y a plus de six mois, aidée par l’oeil, la main et l’expertise  d’amis et de professionnels comme Phil, Sandrine et Carrie.

Je voulais délibérement écarter de la campagne des élections départementales, ce blog , pour ne pas avoir à y faire du “politiquement correct”, ou le parasiter avec des événements très encadrés par le législateur.

Ce fut 3 mois de silence, mais surtout d’un travail sur le terrain, une rencontre avec  les habitants de Biarritz, une prise de température des humeurs et envies de nos concitoyens, et, …. le constat de toutes les bassesses, reniements  et félonies dont sont capables nos contemporains pour exister en politique.  …

Une alternance de bonheurs et de nausées …. Mais encore plus l’envie de se battre pour les autres.

J’ai vécu trois mois d’incertitude totale, ne sachant pas si je pourrais me présenter aux élections départementales.

Mon métier, ma famille, mes amis et ma famille politique centriste,  m’ont soutenu jusqu’au dénouement final en janvier où je fus adoubée candidate aux élections départementales pour le canton de Biarritz par mon parti , l’UDI,  dans un binôme avec Max Brisson, Conseiller Général sortant et Secrétaire Départemental de l’UMP 64.

Le défi fut immense mais passionnant.

Derrière une simple campagne électorale, j’ai retrouvé les moteurs qui ont animé ma vie : aider, servir, sortir de l’ornière ceux qui sont embourbés et être à l’écoute.

Et le 29 mars à 19H30, ma vie a pris un nouveau départ.

photo (26)

Les électeurs et électrices biarrottes nous ont apporté à Max Brisson, à moi-même et à nos remplaçants, Anne Cécile Durand Purvis et Phlippe Nalpas,  leur suffrage et nous ont permis de devenir Conseillers Départementaux du 64 pour le canton-ville de Biarritz.

Les trois semaines qui nous séparent de cette élection ont été une succession de réunions préparatoires, de samedis de séminaire, pendant lesquels j’ai appris à me familiariser avec l’institution et ses codes.

Fidèle à mon désir de mettre le focus sur l’emploi et la création d’activité économique, je me suis inscrite dans les commissions  qui travailleront sur ces thèmes, ainsi que le développement durable.

Je vous donnerai désormais rendez vous tous les 15 jours au moins pour vous faire partager ce travail et la structuration de mon engagement citoyen.

D’ici là, portez vous bien.

 

(3) Commentaires

  1. Bravo Maider pour ta franchise,
    ton souhait de communiquer tes actions, tes combats, tes convictions,
    tes projets pour notre canton et département.
    Je te suivrai assidûment avec grand intérêt.
    Donc le rendez-vous est, pour ma part, pris toutes les quinzaines, au moins, sur ton blog. Bon courage, bon travail ! Laurence

    Répondre
  2. Bonne chance Maider!
    Je suis sure que vous réussirez ce challenge et apporterez a Biarritz le sang neuf, les idées et le travail dont la ville a besoin.
    Vaste programme mais motivant 🙂
    Bien a vous
    Christine

    Répondre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.