Biarritz, une ville durable en devenir ?

slow city biarritz

À l’heure où les conséquences de l’effet de Serre se font inexorablement sentir sur la biodiversité et l’équilibre écologique de la planète, de plus en plus de villes misent sur le développement durable. On les appelle les villes durables car elles favorisent une approche environnementale de l’urbanisme et de la vie en général.

Loin de l’écologie punitive qui consiste à répondre à chaque problème par une nouvelle taxe , cette vision de notre territoire sort du cadre idéologique et replace l’humain et son bien-être au centre de la réflexion. Dans leurs éco quartiers, les rues sont quasi vierges d’automobiles, tandis que les parcs fleurissent. Une approche du renouvellement urbain innovante où les énergies propres remplacent les anciens modes de consommation. Le phénomène fait même des émules en France et plusieurs communes se sont déjà lancées dans leur transition énergétique. Et si Biarritz suivait cet exemple et devenait la première grande «slow city » du territoire ?

Le concept du réseau de villes durables Slow city
Né en Italie dans les années 90, le concept de Cittaslow (ou slowcity) prend son essence dans les concepts de croissance raisonnée et de nouvel urbanisme. Le principe est simple. Un réseau de villes mondiales basé sur un même esprit d’échange, de mixité sociale, de respect de l’écologie et de mise en valeur du patrimoine urbain local et des commerces de proximité. L’accent est mis sur les principes du développement durable et de la concertation citoyenne. Le but est de créer des zones urbaines dites éco quartiers où le bruit, la pollution sont bannies afin de favoriser le cadre de vie le plus agréable à ses habitants.
Les Slow cities ne sont pas littéralement des villes lentes, mais des villes où il fait bon vivre ! Et c’est une réussite, car de la Grande-Bretagne à la Corée du Sud, en passant par l’Allemagne, l’Italie, la Turquie, la Norvège, plus d’une centaine de métropoles se sont métamorphosées en villes de demain. Et la France n’est pas en reste si l’on en croit cet article de La Dépêche.

Les éco quartiers Slow city déjà implantés en France
La première commune à avoir intégré les principes écoresponsables de Slowcity a été Segonzac en 2010. Rejointe en 2012 par Mirande, Blanquefort et Créon, le réseau Cittaslow France cités du bien-vivre a pourtant du mal à sortir de l’anonymat. La faute notamment aux pouvoirs publics qui refusent de reconnaître le label Slowcity à l’heure actuelle.

Biarritz : une future ville écologique ?
Et si Biarritz intégrait ce réseau de villes durables ? Commune de moins de 50 000 habitants, à l’identité locale forte, dans une région aux richesses naturelles de premier plan, ce serait une chance formidable de se construire une réputation nationale. En devenant la figure de proue de l’écologie et des préoccupations environnementales, ce serait un tout nouvel écosystème qu’elle pourrait se créer. Un choix aussi bien profitable en termes de qualité de vie que de retombées économiques.

#Biarritz #DéveloppementDurable

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.