2016 : un nouvel élan

Hommages, terrorisme, chômage, l’année semble commencer sous des auspices bien sombres malgré les vœux reçus et formulés à nos entourages.

Mais ne restons pas à ce niveau médiocre de pessimisme et d’immobilisme nourrissant des extrêmes qui se présentent comme des sauveurs pour l’avenir.

L’organisation des territoires se met en place dès cette année pour être totalement opérationnelle en 2017.
Concrètement, cela signifie que les deux échelons que sont la Région et les intercommunalités vont prendre un poids considérable dans l’organisation de nos quotidiens. La Région renforce l’organisation de l’économie sur un territoire très vaste , et les intercommunalités élargies vont récupérer une bonne partie des compétences des mairies.
Les départements resserrent leur action autour des solidarités humaines et territoriales.

Chaque échelon aura dans les années à venir des moyens en nette diminution et des besoins croissants.
Dès lors, comment résoudre l’équation ?

Certains vieux routiers de la politique outillés d’un GPS qui ne captent aucun des signaux envoyés par les citoyens , vont choisir les seules pratiques utilisées : augmentation des impôts et/ou recours à la dette …

Ces pratiques ne sont plus  acceptables, ni  renouvelables à l’infini.

Pour tracer une nouvelle feuille de route, nous avons décidé au Conseil Départemental du 64 d’être innovants dans nos pratiques.
Il y a, bien sûr, nos obligations imposées par l’Etat, telle que le paiement du RSA, sur lesquelles nous n’avons aucune marge de manœuvre,  mais il y a aussi des thèmes sur lesquels avec moins de moyens nous pouvons être innovants.

Les prochaines semaines seront consacrées à des travaux de réflexion entre élus et techniciens avec pour objectif : l’innovation.

 

 

Un Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.